✔️JURISPRUDENCE

▪️ Licenciement pour faute grave et circonstances vexatoires

A l’approche de cette fin d’année, la Cour de cassation ne chôme pas : elle a précisé, dans un arrêt du 16 décembre 2020, que l’ employeur qui licencie un salarié pour faute grave peut être sanctionné s’il tient des propos vexatoires à l’égard de l’intéressé, et ce même si le licenciement est justifié.

Décryptage ici 👇

#droitdutravail #licenciement #fautegrave

Pin It on Pinterest

Share This